Laudato-400x250Qui dit mieux ? Dire Mieux pour affirmer que le Mieux est l’ami du bien ! Mieux vivre le temps, Mieux consommer, Mieux utiliser l’argent, Mieux produire, Mieux Habiter l’espace, Mieux répondre aux besoins vitaux Mieux accueillir le migrant .... Voilà le sommaire de « Nouveaux modes de vie ? L’appel de Laudato si’ ».. notre livre de l’été !

Jusque là on disait « Plus » : toujours plus haut, plus loin, plus de développement, plus d’énergie, plus de consommations... on optait pour le progrès !
Maintenant on dit « Mieux » pour un meilleur, et u progrès encore ; pour être tiré par le haut, sans s’épuiser, ni devenir tellement lourd que l’énergie finira par nous plaquer au sol ! Certains peuvent avoir l’impression de régresser, de reculer ! Mais ne dit-on pas reculer pour mieux sauter ! Il s’agit de poursuivre le développement, mais le développement durable qui concilie le progrès économique et social avec la préservation de la maison commune : un patrimoine destiné à être transmis aux générations futures.

Alors ce livre « Nouveaux modes de vie ? L’appel de Laudato si’ » vous le trouverez à la porte des églises ! Vous pourrez l’acquérir, l’ouvrir et le lire seul ou entre amis...

Et, si vous le voulez bien, vous pourrez avec joie partager quelques lignes de votre réflexion sur le blog : http://psgdulac.canalblog.com/

Dans la préface du Livre nous sont présentés trois défis :

1 Quel est l’impact sur l’environnent de nos modes de consommation, de mobilité et d’habita .... Regardons ce que nous vivons et ce que nous voyons !

2 L’écologie intégrale, ce n’est pas seulement la question de l’environnement mais aussi la prise en comporte de la vie sociale et humaine. Un même cri : « Clameur de la terre et clameur des pauvres ! »

3 L’écologie politique. Celle qui consiste à d’envisager dans la vie de nos bords du lac ou de nos montagnes, de notre région de notre pays de notre planète.... le rapport entre le système économique et le bien commun !

Question : « Ouvrir le chemin à différentes opportunités qui n’impliquent pas d’arrêter la créativité de l’homme et son rêve de progrès, mais d’orienter cette énergie vers des voies nouvelles » Quels choix avons nous déjà fait pour ouvrir des voies « vertes ? »