formation

Mettre la paroisse au cœur du quotidien des familles et en lien avec toutes les générations

Créer pour devenir. Nous sommes en mouvement !
Nous redevenons des chercheurs de Dieu.

        Créer les conditions d’un vivre-ensemble dynamique et à l’écoute

 

10 - Catéchèse

         « Faire retentir la Parole. »                                            ou  « Guider de vive voix »

Petit tour d’horizon des nappes (4 février 2017) et questionnaires Paroisse :
l’Eglise au milieu des maisons des hommes .(28 février 2017)

 

 « Ce n'est pas par la multiplicité des choses que nous faisons que nous parvenons à la

perfection, mais c'est par la perfection et pureté d'intention avec laquelle nous les faisons. »

François de Sales, T.A.D., XII,6

Nous avons regardé, mesuré, à travers nappes / questionnaire / pratiques depuis 7 mois !

  1. 1.  Aumônerie de jeunes en église.

Favoriser le lien entre les générations, partager des moments ensemble, des rires, des jeux, des réflexions, des échanges, des témoignages…

Les enfants, les jeunes et la charité chrétienne

Un des principaux soucis des chrétiens doit être de se soucier de leur prochain, notamment des pauvres, chômeurs, vieillards, isolés, migrants.

Organiser une messe de jeunes avec instruments....

.... Mais sans que ce soit un folklore !

Intériorité et méditation

Formation des esprits, connaissance et compréhension des écrits pour ensuite une mise en œuvre pratique au quotidien !

Les inciter à donner aux autres, à partager, (à imaginer) avec des moins bien lotis

aujourd’hui, les sixièmes cinquièmes quatrièmes troisièmes sont tous ensemble. Et pourtant, les enfants de sixième n’ont pas les mêmes préoccupations que les jeunes de troisième. Serait-il possible de séparer les groupes ?

Il manque de lycéens séparés des plus jeunes il y a une grande différence de maturité.

Les petits doivent aussi avoir une place, pouvoir participer plus activement lors de la messe les habitués à participer (en faisant de petites choses les habitués à s’engager ::::

L’équipe CLER (affectivité & sexualité) : Le CLER, du diocèse propose actuellement des interventions en éducation affective et sexuelle en aumônerie.

  1. 2.  Catéchèse : enfants et adultes.

... Catéchèse d’Adultes

Voir Formation !

On pourrait s’inspirer de ce que fait le P. Tournade comme catéchèse d’adultes.

Il faut catéchiser les vieux par exemple voir le mouvement chrétien des retraités!!!

Formation hors sujet !

Le service de formation diocésaine propose plein de formations.

Il intervient aussi dans les paroisses à la demande de celle-ci par exemple pour la catéchèse d’adultes

Favoriser la priorité…

Apprendre à écouter : silence, la méditation.

Proposer un geste de solidarité commun à tous les enfants

se recentrer sur l’essentiel : Jésus, sa vie les sacrements…

Service de l’autel

 Organisé un temps (exemple foot et foi) pour les garçons....
avec une formation au service de l’autel ;

Eveil à la foi

Prévoir trois ou quatre temps pour l’éveil à la foi des tous petits et penser à eux une fois par trimestre durant les messes

Même les enfants réfléchissent.  Pourquoi ne pas organiser une fois par an, ou une demi-journée, à Saint-Germain spécialement pour les tout petits (accompagnés)

Organiser une retraite une journée pour les enfants, les jeunes, de façon régulière le lieu plaît aux enfants et porte à la réflexion oui, même les enfants réfléchissent. Merci

Des personnes se disent dispo...

Disponible pour éveil à la fois les petits
Accueil éventuel des enfants du catéchisme Je suis intéressé par Pour l’aumônerie les lycéens (confirmants) 

 

  1. 3.  FORMATION

Qu’est-ce que cela  veut dire formation ?

A voir....

Il faut que l’offre de formation corresponde à une demande sinon c’est l’échec assuré.

Il faut donc qu’il y a cristallisation des événements qui déclenche la demande (sacrements, événements dans l’église) et la formation.
Il faut également ouvrir les formations à l’utilisation d’outils diverses (info documentée ou réponses adaptées à la demande)

C’est intéressant de voir des gens qui nous apprennent vraiment quelque chose !

(Mieux)  faire connaître dans les paroisses de formation du SEDIFOR

La formation c’est pour .... les jeunes

Pour s’engager à faire des choses.
Aux jeunes à prendre le relais de la marche de l’Église.

Ce n’est plus le rôle des personnes âgées.
Témoigner pour avoir de haut niveau de foi !

Dans la formation c’est un risque !

La formation se fait au long de la vie
dans de nombreux domaines à tout âge on apprend et on a le devoir de transmettre

Il est important d’imaginer différents niveaux de formation.

Des idées proposées :
 - Que dans la paroisse l’on forme des petites équipes pour relire ensemble « La joie de l’Évangile » appelant chacun à entendre l’appel à être disciple et missionnaire.
C’est le but de la formation : former des disciples missionnaires

- Proposer des parcours Alpha  (on veut bien être animateurs) Diane.

- Je désire vraiment des formations alpha ... pour de belles découvertes.

- Proposer  une formation sur la société Saint-Vincent-de-Paul

- Comment transmettre aux jeunes .... la foi chrétienne contenue dans la littérature et autre formes artistique.

-Besoins de formation et d’activités d’engagements.

- Je fais circuler des livres à mes amis, à des gens que cela intéresse, à des  gens qui ont les mêmes goûts que moi une aventure intellectuelle.

> Je peux recevoir de temps en temps des amis prêtés vivre

> Bonne idée à laquelle j’adhère. Une rencontre par mois se prêtait des livres spirituels

- J’ai bien aimé lorsqu’avant l’homélie à la messe des familles vous avez expliqué le signe de la croix pour la bouche le cœur... [Mystagogie !  La liturgie fait vivre le mystère en le célébrant et la mystagogie introduit le néophyte dans la signification du mystère par une catéchèse qui suit la célébration.]

Vision  grand Angle :

®    participer à l’élaboration d’une vision paroissiale

®    Créer des ponts SEDIFOR / paroisse

®    il serait souhaitable de motiver les gens plus jeunes pour prendre des responsabilités d’animation de groupe

®    que des laïcs s’investissent pour aider le prêtre de la paroisse

®    cependant quels que soient les fonctions données à des laïques on ne pourra se passer du prêtre. Quel est à nos jours la fonction véritable du prêtre ? Est-ce une profession quelconque vocation sacerdotale ? Comment le laïque petit le vrai si le prêtre la pastorale de l’encadrent que de loin l’interrogation le temps des adapter bien révolu !

®    Un parcours Alpha

®    plus grande correspondance avec le SEDIFOR

®    proposer une lecture étude de « la joie de l’Évangile » (mission)

®    pensez  des haltes spirituelles à l’Ermitage

®    envisager des groupes bibliques

®    Penser une participation à la pastorale du tourisme.

®    mise en place d’ateliers bibliques à partir de personnages

®    Repréciser les missions en catéchèse, et missionnées officiellement un délégué à la catéchèse.... le service diocésain d’Annecy avait envoyé une personne en tant que  LEM : et pourquoi pas encore !

2A - il nous faut vraiment : améliorer – inventer- corriger...

La formation pour tous !

La formation c’est pour .... les jeunes ?   Non

La formation se fait au long de la vie
dans de nombreux domaines à tout âge on apprend et on a le devoir de transmettre

Il est important d’imaginer différents niveaux de formation.

Rappelons les cinq priorités essentielles de toute vie paroissiale :

La Prière, le Service, la Fraternité, la Formation, et l’Evangélisation.

Partons de là aussi pour bâtir l’église, voir ce qui manque et ce qu’il faut améliorer. L’avenir ?

Envisager l'idée qu'un service de formation permanente qui n'est pas aussi dédié au service de la créativité, est un obstacle à ce que nous nous mettions à l’heure de "l'invention" pour laisser la conservation sur le bord du chemin !

comme il y a un « ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation »

il  devrait  y avoir  sur le diocèse et sur la paroisse

« un  service de la formation, de la Recherche et de l'Innovation »

C’est intéressant de voir des gens qui nous apprennent vraiment quelque chose !

à  question de la qualité des formations !

 (Mieux)  faire connaître dans les paroisses de formation du SEDIFOR

D’ores et  déjà il nous faudra (re) mettre en route  2 formations :

Liturgie  + Funérailles + Accueil

En route  pour une catéchèse adulte....

2B – en nous appuyant sur les points positifs ! 

En positif :
Il est difficile de trouver des  pierres  d’attentes  sur lesquelles  fonder un travail de formation !

 Néanmoins  des personnes portent  ces soucis même s’ils ne sont pas mandatés par la paroisse !

Une équipe  PHM existe

Une série  prépa baptême existe

La catéchèse est un  point fort

L’aumônerie propose un  suivi sur l’année.

Nous avons eu cette année trois « conférences de Carême »

Carême verre  à  demi  plein : chaque rencontre a rassemblé  une  équipe de 12 apôtres en moyenne !

Carême verre  à  demi  vide : chaque rencontre n’a rassemblé qu’une poignée  de gens !

Horizon immédiat ... une  urgence , une priorité ! 

  1. 1.       former et se former,  ici en interne paroisse  et /ou avec les propositions  diocèse/doyenné ; et entretenir cette formation permanente en interne. 

3 Echanges à partir de la grille ci-dessous

et profiler  des  équipes qui se mettent en ordre de marche ! 

Nous n’étions de  4 à cette rencontre.

1 Pourtant la formation  est importante !  

Bref  nous avons  réaffirmé fortement que la formation  n’est pas l’apanage des  enfants : vivre le  « KT »  à tous les âges de la Vie !

D’abord le plaisir d’apprendre reste un bon antidote au vieillissement de nos neurones !

De plus et plus simplement, se former permet de développer de nouveaux centres d’intérêts

Permet de tisser des liens dans la société, dans l’Eglise ....

La formation vous permet également de vous adapter aux circonstances qui évoluent, de mieux comprendre ce qui vous entoure et moins subir les changements.

2 Nous soulignons la nécessité de la reconnaissance

Reconnaissance cela veut dire deux choses :

  • manifesté de l’intérêt, de la solidarité, de la synergie avec celle et ceux qui sont  engagés dans  la formation...  (ce qui est vrai pour tout engagement dans les autres services !)
  • « être reconnu » officiellement : recevoir une lettre de Mission
    Je ne me nomme pas à l’exercice de tel ou tel  service, je n’en suis pas le propriétaire, ni le répétiteur  perpétuel ;  dans la communauté chrétienne je reçois mission !  
    Je ne suis pas à mon compte, je ne suis  pas  le simple aide du curé, mais j’accepte un service pour le compte de la communauté chrétienne.
  • A ce titre j’ai besoin d’être reconnu, nommé, désigné, repéré.... par tous et par l’évêque ou son représentant ou par le curé de la Paroisse !

Nous envisageons  en 2017/2018  de procéder à la réalisation d’un envoi  de l’équipe catéchèse et de ou  des lettres de mission nécessaires au  cours d’une célébration dominicale.
Idem pour l’aumônerie ?

De même aussi d’étudier  la question  d’une LME (laïc en mission ecclésiale)

Il  s’agit aussi d’élargir au plus grand nombre la/les propositions en matière de formation  initiale  ou permanente ! Comment ?

En étant attentifs aux demandes (réelles ou potentielles) manifestées au fil des actions,  catéchèse, aumônerie, temps forts liturgiques, baptêmes mariages, etc ....

Par exemple  les parents des enfants de la première communion ont   brillement acceptés d’écrire un  chapitre supplémentaire aux Actes des  Apôtres : page 2017 !

Proposer  une « formation  ‘KT’ »  adaptée  aux adultes (3 fois dans l’année)   à partir des propositions existantes : catéchèse, demande  de sacrements, messe des familles, catéchèse des temps forts ou  des centres d’intérêt vitaux..  Prise en charge ponctuelle d’une messe par des parents ...  !

« Une journée  échange retraite ... » nous avons des lieux  adaptés ? etc..... Promis, juré  on y pense en 2017/2018   .... à  suivre !