Jeudi 11 Mai

4 - Accompagner les familles en deuil

funerailles

« Devant la perte de l'être cher, le jour de l’enterrement, au pied du mur et du cercueil,

la gêne s'empare des esprits : que dire à la mère qui a perdu son fils ? »

Accompagner du seuil de la maison voisine jusqu’au seuil de la maison de Dieu : passage.

Petit tour d’horizon des nappes (4 février 2017) et questionnaires Paroisse :
l’Eglise au milieu des maisons des hommes .(28 février 2017)

 « Ce n'est pas par la multiplicité des choses que nous faisons que nous parvenons à la

perfection, mais c'est par la perfection et pureté d'intention avec laquelle nous les faisons. »

François de Sales, T.A.D., XII,6

Nous avons regardé, mesuré, à travers nappes / questionnaire / pratiques depuis 7 mois !

SEPULTURES

Les sépultures sont des temps privilégiés
pour transmettre l’espérance chrétienne est présenté notre foi.

Une sépulture avec un prêtre !

Après une sépulture...
rappeler le dimanche suivant la cérémonie de deuil faisant participer la famille par exemple apportée à l’Autel une lumière et/ou petit rappel par la famille.

Cherchons des volontaires pour les sépultures à Menthon
Envisager une véritable équipe funérailles (engagements, formation, cohérence.)

Faire une équipe de funérailles commune pour les différents clochers... donc pour la paroisse !

2A - il nous faut vraiment : améliorer – inventer- corriger...

Premier constat  la question des équipes !
Améliorer l’accueil
Pourquoi un visiteur reviendrait-il après une première visite ?

L’Église peut  prêcher le plus beau des messages d’amour et avoir une foi qui déplace des montagnes, si cet amour n’est pas incarné dans le « service d’accueil » bien organisé, les visiteurs ne reviendront pas pour l’entendre.

Cela dépend en bonne partie de la qualité de l’accueil qu’il aura reçu.

... notamment  dans ce service auprès des familles en deuil où beaucoup sont le désemparés et porteurs d’une grande attente.

Là aussi la nécessité du travail en équipes est primordiale et insuffisant  ou inexistant.

Cette manière de travailler permet l’interchangeabilité, l’entraide et de porter ensemble sans que cela devienne trop  lourd.   

Sur Veyrier et Talloires les funérailles sont protées  par  une personne aisée  ou pas.

Ailleurs le champ est vide !

2B – en nous appuyant sur les points positifs !

En positif :
Sur Veyrier merci à ceux qui portent le souci de la préparation des funérailles et de leur conduite particulièrement M-France DAQUIN ...  Idem sur Talloires avec Michèle Rannaz.

Sur Menthon l’accompagnement chant/orgue est souvent au rendez-vous !

Des familles en deuil pensent que la célébration de l’enterrement de leur proche faite sans prêtre aurait moins de valeur faite par un laïc. C’est ce qu’ils peuvent penser avant !

L’home est  devenu homme lorsqu’il a a su assurer une sépulture  au siens !

De même la pastorale des funérailles est un service, une mission qui appartient à toute l’Eglise.
A ce titre, c’est toute la communauté ecclésiale qui est concernée.

Tous les membres de la communauté, prêtres et laïcs, sont qualifiés pour témoigner de la compassion de l’Eglise et de son espérance.

On entend dire que la présence d’un prêtre est importante lors des funérailles considérées comme un moment privilégié, pour les personnes loin de l’Eglise, occasion d’une  évangélisation !

Cet argument est à prendre en compte....

Mais on pourrait laisser entendre que la parole et le témoignage du prêtre ont plus de poids que celles d’un laïc. Ce n’est pas juste.
Le témoignage du laïc n’est pas de moindre importance que celui du prêtre, surtout quand le laïc se présente comme délégué, envoyé en mission pour ce service d’Eglise par son curé.

et ensuite il ne faut pas être trompé par l’ambiance de silence, de calme qui  ne dit pas forcément une é coute et une réception attentive : simplement  on ne fait pas de bruit  à l’heure de la mort

Horizon immédiat ... une  urgence , une priorité !

  1. 1.       développer une réelle équipe funérailles (calendrier, espaces de célébrations, coordination etc...)
  2. 2.       former et se former,  ici en interne paroisse  et /ou avec les propositions  diocèse/doyenné.
  3. 3.       entretenir cette formation permanente en interne.
  4. 4.       célébrer l’envoi avec lettre de mission
  5. 5.       célébrer  ou faire mémoire de la sépulture  à une prochaine messe (rituel particulier ...)

 

3 Echanges à partir de la grille ci-dessous

et profiler  des  équipes qui se mettent en ordre de marche !

Compte-rendu des échanges en 2ème partie de soirée:

En quelques  lignes ce qui  a été retenu !

Dans les villages  où les funérailles sont  assurées par des  laïcs on  note le besoin  d’élargir les  équipes pour que cela ne reste pas trop lourd.

Et  développer cet engagement sur tous les villages.

 

  1. 1.       engager la mise en place d’une  équipe globale paroissiale Funérailles

à une personne  pour assurer  la  coordination.

à trouver des acteurs pour chaque clocher

(calendrier, espaces de célébrations, coordination etc...)

Taches  à  assurer :

1*accueillir les familles en deuil  - préparer la célébration - assurer le  « fils rouge » de la célébration

2* Avoir le souci d’un « réseau » information  réactif pour  annoncer les  sépultures !

 

  1. 2.       Permettre une  entrée en douceur  de personnes prêtes à  répondre à l’appel de  l’accompagnement-conduite des  célébrations...  sur le mode : venez et voyez. Profiter aussi de l’expérience  de celles e ou ceux qui ici ou là ont assuré ce service...
  2. 3.       Les prêtres de la paroisse sont  prêts à assurer présence et suivi auprès de cette équipe. (relecture, cohésion, rituel, formation ...)
  3. 4.       Certains sont  prêts  à prêter main forte  à des  « clochers » où il n’y  a pas  encore d’équipe ...
  4. 5.       Assurer la formation
    former et se former,  ici en interne paroisse   +et /ou+  avec les propositions  diocèse/doyenné.
  5. 6.       célébrer l’envoi avec lettre de mission
  6. 7.       célébrer  ou faire mémoire de la sépulture  à une prochaine messe (rituel particulier ...)

 

  1. 8.       Objectif : Première rencontre de l’ « équipe funérailles » le  Jeudi 22 juin 20h Maison Paroissiale

OdJ :

  • Faire le tour des questions ... Organisation, formation ...
  • Commencer la mise en place de « l’équipe funérailles »: qui  fait quoi ?
  • Les procédures (liens avec Pompes funèbres, familles, entre  les clochers ...)